5G мной: Apple акыры 2021 күтүү керек

Alors que Samsung vient de lancer le premier smartphone 5G au monde, son rival Apple pourrait être contraint dXCHARXattendre 2021. La faute à Intel qui peine à finaliser son modem 5G.

Cette semaine était placée sous le signe de la 5G sur le marché des smartphones. La Corée du Sud est devenue mercredi le premier pays au monde à proposer la cinquième génération de normes pour réseau mobile sur l’ensemble de son territoire. Moins de quarante-huit heures plus tard, c’est le numéro un du secteur, Samsung, qui marque l’actualité en commercialisant son Galaxy S10 5Gle premier smartphone compatible avec cette technologie.

Le modem XMM 8160 © Intel

Pendant ce temps, Apple prend son mal en patience et pourrait avoir du retard à l’allumage. Attendu pour septembre 2020le premier iPhone compatible 5G pourrait finalement ne voir le jour qu’en 2021. Empêtrée dans une longue bataille judiciaire contre Qualcomm, la firme de Cupertino a décidé de se tourner vers Intel pour fournir des modems 5G. Les deux entreprises ont déjà collaboré, le géant des puces avait fabriqué des modems pour l’iPhone 7 avant de devenir l’unique fournisseur de modems d’Apple pour les мулк XsXs Max et Xr. Décroché une exclusivité avec la société à l’origine de l’iPhone est souvent perçue comme une bonne nouvelle, mais il pourrait s’agir d’un cadeau empoisonné pour Intel. Le géant de Santa Clara devait continuer à être le fournisseur exclusif des modems 5G dans les iPhone 2020, rappelle le site Fast Companymais il a du retard. Quelques indiscrétions rapportent qu’Intel peine à finaliser son modem XMM 8160 5G.

Afin de préparer le lancement des futurs iPhone 5G , Intel doit livrer des échantillons à Apple d’ici le début de l’été, puis la version finale de son modem au début de l’année 2020. La société dirigée par Tim Cook aurait toutefois des doutes sur la capacité de son partenaire à respecter le calendrier et cherche une solution de secours. Apple a débauché des ingénieurs de Qualcomm et Intel pour se constituer une équipe de 1000 à 1200 ingénieurs qui travaillent sur des puces et modems « maison ». Ces derniers seraient destinés aux futurs iPhone, mais le développement prend du temps et l’exigeante firme californienne se retrouve sans solution idéale.

Intel se veut rassurant, Qualcomm se tient prêt

D’autres fabricants existent et Apple n’a pas hésité à discuter avec Samsung et MediaTek pour trouver une solution à court terme. Le géant sud-coréen cherche à vendre son modem 5G et ses relations avec son plus grand rival sont au beau fixeil ne serait toutefois pas en mesure de venir aider son plus grand rival avec un délai aussi court. Concernant MediaTek, il s’agit plutôt d’un plan C. La société taïwanaise ne serait en effet pas capable de répondre aux exigences de la Pomme. Quant à Qualcomm, le conflit juridique entre les deux sociétés rend une nouvelle collaboration compliquée. Toutefois, il s’agirait de la solution la plus rentable pour Apple et Qualcomm a surpris en indiquant qu’il se tenait prêt.

« Nous sommes toujours à San Diego, ils ont notre numéro de téléphone »a déclaré le président de Qualcomm, Cristiano Amon, au site Axios (аркылуу AppleInsider). « S’ils appellent, nous les soutiendrons ». De son côté, Intel campe sur ses positions et assure qu’il sera prêt à livrer son modem 5G dans les temps. Dans le cas contraire, il pourrait ne pas y avoir d’iPhone 5G avant 2021.

Бул макалада алгачкы пайда https://labo.fnac.com/actualite/iphone-5g-apple-pourrait-finalement-attendre-2021/